1.


Un forum RPG dans un monde particulier, où votre imagination est votre limite...
 

Partagez | 
 

 Rayman héros au coeur pur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayman

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 16/08/2016

MessageSujet: Rayman héros au coeur pur   Mer 17 Aoû - 20:07



Rayman
Le seul l'unique!





Prénom : Rayman
Âge : Inconnu
Race : Thingamajing
Classe : Héros
But : Eradiquer tout le mal si possible!
Camp : Gentille
Groupe : Voyageur


Pouvoirs : Rayman a le don de lancer son poing assez loin, et de bouger ses membres là ou il le désire, bien d'être démembrer non? Rayman a d'autres pouvoirs comme courir sur les murs, ou bien changer de tailles, nager sans ressentir le besoin de respirer.

Il a plusieurs types de poing également... Un poing metal plus douloureux, un poig tourbillon réduisant la défense ses ennemis, poing crochet, permettant s'accrocher, ou bien de prend ses enemi comme un grapin. Attention ses crochet son électrique. Poing canon, en gros Rayman tire un sort de missile télécommander.

Physique
Rayman est une étrange créature assez unique dans son genre, même très unique car il est le seul de son espèce. Parlons de la première chose que on remarque chez lui... Il est démembrer, il a pas bras, jambres ni cou. Il a pas d'oreille non plus d'ailleurs, il n'a que quatre doits. Il a trois mèches blondes, lui permettant faire de l'hélico, ses yeux son violet bien qu'il est difficile de le remarqué à au premier coup d'oeil on croit plus ses yeux sont bleu ou noir, mais si vous regardez vous verrez qu'ils sont d'un violet très profond. Un gros nez qui lui a donner le surnom de "gors pif". Et enfin un magnifique sourire avec de magnifique dents blanche dont il est fière. Son corps est bleu avec un cercle blanc assez bizarre comme habit, il portes des gants blanc, et des basket jaune au semelle blanche. Bref il a un physique assez particulier difficile de l'oublier...

Pour info Rayman n'a pas de pénis volant, mais bien "collé" à son ventre ovale =w=.


Caractère
Son caractère est inoubliable aussi... Du genre a aimer faire le comique, mais souvent il est pas très drôle, mais sans moque si sa farce fait rire que lui. Plutôt du genre aussi très direct, il aurait même un sacré culot d'ailleurs parfois même souvent! On pourrait croire qu'il aime se battre, mais en fait c'est assez faut, même si avec son humour crac moisis assez provocateur on dirait qu'il cherche plus les embrouille que autre chose... En fait il aime pas trop se battre sans raison... Il préfère juste tabasser des méchants. Bon ça lui arrive un petit geste violent si on l'énerve... =w=

Aussi étrange que il peut l'être Rayman est un peut même beaucoup peureux, oui il a souvent peur, même très peur, mais jamais il s'est retrouvé effrayé au point de plus bouger, donc Rayman sait parfaitement contrôler ce sentiments. Puis il est plus du genre courageux que peureux, la peur l'arrêtera pas.


Malgré son humour décalé qui fait rire que sa personne, que ses geste qui manque de culot, en fait Rayman a un assez même un très bon font, il cherche pas vraiment les emmerdes comme je l'ai déjà dis... Son passé fait qu'il se prend pour un "héros" mais s'en vent pas pour autant il aide quand il peut. Son but n'a jamais été attirer l'attention sur sa personne. Sauf quand il fait peut-être des blagues.

Il est assez fière de lui qu'il l'est et se reproche très peut chose, limite absolument rien, il ne vie pas dans le passé cela est inutile après tout, quand il fait un truc qu'il regrette il culpabilise pas très longtemps, et après il oublie, l'erreur est humaine après tout... En tout cas il aime pas se morfondre sur son passé, ses erreurs, il préfère profité du présent et réfléchir à l'avenir.

Un vrai sportive également et il aime ça, tout les sport de l'extrême, il aime ressentie les sensation fortes, il aime limite des fois se frotter au danger! Malgré son côté peureux, en fait c'est peut-être parce que il aime avoir peur que sa peur le bloque pas?

Il a aussi de multitude talent caché, Rayman est en fait un excellent danseur, malgré que actuellement il a danser que deux fois dans sa vie c'est inné chez lui. Et aussi bizarre que cela peut être Rayman connait la politesse, il la juste décider de la laisser côté, pour lui la politesse est un peut une forme de "faux cul", et étant très franc, il préfère être impolie, que faire son faux cul. Peut-être qu'il est vrai qui dépasse souvent les bornes.

Rayman est un calme très exemplaire ou presque, il se mets difficilement en colère, en fait ça lui arrive encore ses temps ci, mais souvent le 3/4 ses a cause de ses sentiments amoureux... Il a encore du mal a garder son calme dans ce genre de situation, sinon les insultes les provocation le mets rarement même jamais en colère, il s'en moque, c'est plus lui qui mets en colère les autres...


Histoire


Prologue : La Croisée des Rêves


Le monde, l'univers, tout, oui tout est composé d'énergies! L'énergie circule partout tout autour de nous, il n'est certes pas visible à nos yeux, mais il est là. Nous allons appeler cette énergie : "Lums" Car c’est ainsi que nous l’appelons dans ce merveilleux monde dont je vais vous parlez. Bref revenons aux lums qui circulent dans l’univers entier, Un jour, les Lums se mirent à penser, et leur conscience s'incarna en un être étrange et merveilleux : Polokus. Polokus était si puissant que ses rêves et désirent devenait réalité.

Polokus décida d’user de son pouvoir pour créer la Croisée des Rêves. Un monde vaste mais vide, alors celui-ci décida de peuplé ce monde ! En premier il créa les créatures magiques les Nymphes pour être plus précis, elles sont six en tous : Elyon reines des nymphes elle possédait de grand pouvoirs, et une grande sagesse sont but était de guider les autres Nymphes qui sont : Bétilla, Aline Louïa, Sandra Misu, Dora Dodemer, Ambre Écueil, malgré leurs nom différent elles étaient tous sœurs et devait préserver l’harmonie de la croisée.

Après ça il eut les fées, elles ressemblaient beaucoup aux nymphes mais avait un rôle moins important et des pouvoirs moins impressionnant mais restait des émissaire du monde, et pouvait créer des lums d’argent. Bien que les Nymphes possèdent ce même don.

Puis il eut les Ptizêtres, des petites créatures au grand nez qui possédaient également quelques capacités magiques. Leurs rôle fut de dérouler les routes du monde. Il créa également la Voies des Portes un lieu mythique que seul eux peuvent s’y rendre, ce lieu est sacré et permet de voyager dans le monde. Qui sait s’ils te sentent dignes ils te feront parcourir ce lieu mythique ?

Ensuite il y a eu les Electoons : ses petites créatures toute rose, semble ne servir à rien, mais ceux-ci permet de gardé l’équilibre et l’harmonie du monde, si ils leurs arrivait malheur le monde pourrait très vite se retrouvé plongé dans le chaos.

Puis il décida de créer des êtres plus simple mais qui resta unique comme Clark. Sa force incroyable se révéla précieuse quand il fallut sculpter les paysages, plier en collines les plaines monotones ou dévier les fleuves trop impétueux. Ainsi que Murphy l’encyclopédie du monde, il possède une grande connaissance sur le monde, et décide de partager son savoir avec ceux qui seront dignes.

La Croisée des rêves était désormais bien peuplé, mais Polokus créa en dernier une dernière espèce : Les Glutes, ses êtres étaient très simplet, pas très malin mais fort attachant, Polokus voulait des êtres qui n’aient pas de rôle exceptionnelle et qui puisse profiter de la vie de manière simple.

Pour garder l’équilibre du monde, Polokus créa une toute dernière chose : Le Protoon, le protoon ou bien appeler « cœur du monde » concentre toute l’énergie du monde, c’est grâce au électoons que l’énergie du protoon reste stable et maitrisable. Elyon : Reine des Nymphes devait quant à elle garder un œil protecteur sur le Protoons et les Electoons elle était bien sûr aidé par de nombreux Ptizêtres qui avait consacré leur vie à la protection de cet interface.

Tout semblait si parfait et paisible mais Polokus ne créa pas que de bonnes choses, il créa également les mauvais rêves : Jano fut le premier mauvais rêve et sûrement le plus puissant aujourd’hui. Jano voulût prendre le contrôle de la croisée, pour cela il créa les Antitoons, il était prêt à attaquer, mais Polokus réussit à le raisonner, et à devenir ami avec celui-ci. Mais les Antitoons resta instable… Bien qu’ils ne fussent pas puissants ils étaient en grand nombres. De plus Jano n’était pas les seul mauvais rêves créer par Polokus.

Ainsi les mauvais rêves se multipliaient très rapidement, et réussit à prendre très vite le contrôle de la croisée. La situation était devenue totalement incontrôlable même pour Polokus, sa puissance ne suffisait à les arrêter. Alors un soir il alla voir les cinq grandes nymphes gardienne et leur demanda de créer un être de lumière capable de lutter contre les mauvais rêves !

Pour finir Polokus se retira du monde, et créa alors quatre masques permettant le ramener dans la Croisée si besoin.  Bien sûr ses quatre masques étaient protégés par des puissant gardients qui auraient peut-être vaincu que par un guerrier au cœur noble. Ainsi Polokus était sûr que il ne serrait rappellera sans aucune raison valable.




Chapitre 1 : Un être de Lumière


Betilla et ses sœurs s’exécutèrent à la demande de Polokus et se mirent à rassembler de nombreuse Lums pour créer cet être de lumière. Elles fouillèrent toutes la croisée pour récolter un maximum de Lums. Puis elles se décidèrent de se donner rendez-vous vers un lieu sacré de la Croisée des Rêves : Un cercle de pierre perdu dans la Forêt Primordiale. Malheureusement elles furent attaquées par un mauvais rêve : Un poulet zombie, pour distraire la créature, les nymphes jeta un sac de Lums. Cela réussit, mais à cause de ce petit imprévu les nymphes manquèrent d’énergies pour créer leur être de lumière. Malgré le sac perdu elle tenta quand même de créer ce héros !

Elles russisèrent mais leur héro manqua alors de bras, jambes ainsi de coup, ses membres flottaient dans le vide, mais cela le rendu plus exceptionnelle ! Il avait les cheveux blonds et un grand manteau bleu, et un chapeau bleu. Les Nymphes leur offrirent le nom de Phobos ! Très vite il devenait le héros qu’avait rêvé la Croisée. Il était puissant grâce aux pouvoir offert par les Nymphe et d’une grande sagesse. Phobos réussit à reprendre le contrôle des choses. Il éloigna les cauchemars. Il permit ainsi à préserver l’équilibre de la Croisée.

Après ses exploits incroyable les habitants de la Croisé organisa une grande fête en sans honneur. C’est cette nuit-là que Phobos croisa le regard de la belle Elyon. La grande reine des nymphes était bien sûr venue pour l’occasion bien qu’il était très rare qu’elle se montre. En effet Elyon s’était éloigné de tous les soucis du monde, et essayait de préserver l’équilibre du monde grâce à sa capacité mentale. Oui Elyon était la seule Nymphe à posséder cet incroyable don exceptionnelle, cela lui permettait de rester connecter avec l’univers entier et gardé un total contrôle et agir en conséquence si besoin. Bref c’est pour cela que la reine des Nymphe ne se montrait jamais et que presque personne ne la connaissait. En fait pour certain Elyon n’était rien d’autre que une légende. Seules ses cinq petites sœurs la connaissaient vraiment.

Mais revenons à notre petite soirée. Ce soir ou Phobos vu pour la première Elyon en ignorant totalement qu’elle était la reine des Nymphe et la prenait pour une simple fée. Intimidé par son incroyable beauté, le jeune héro n’osa pas l’aborder, mais Elyon intriguée et se sentant surtout observé tout le long de la soirée, décida d’aller au héros.
« Bonsoir »
« Euh… Gloups… Bonsoir »

Le héros était totalement paniqué par la situation, ses sentiments alors commença à s’emballer, ses joues devenait rosé, il était encore d’une manière très jeune, mais très mature et savait ce qui lui arrivait. Elyon aussi d’ailleurs, elle le trouvait très mignon, pour le coup elle devait admettre ses petites sœurs avait fait un excellent boulot. Elyon décida de resté amical et décontracté pour mettre Phobos à l’aise. Cela ne fut pas le plus simple mais elle réussit à mettre à l’aise celui-ci en fin soirée les deux personnes ne se lâchèrent plus et rigolait dans leur coin.

Phobos parlait de ses exploit, quand à Elyon et bien elle jouait l’ignorante voulant gardé son secret actuellement, elle n’aimait pas crier sur tous les toit que elle était la reine des nymphe, c’était une femme très réservé et humble qui aimait que on la considérait comme une simple fée. Ses sœurs le savaient et souvent allait dans son petit jeu pour permettre de garder son secret.

Lors d’une discussion plus personnelle le héros commença à parler de sa vision du monde, de ce qu’il aimerait faire en tant que héros de la croisée, c’était la première fois qui confiait un tel secret il était resté très silencieux à ce propos et n’avait rien dit à ses créatrices de peur que elles ne comprennent pas son point vu.

« J’aime la Croisée… Et je rêve de faire beaucoup pour elle… Je rêve d’un monde ou les mauvais rêves et les rêves vivent en harmonie… J’ai déjà essayé de convaincre de nombreux mauvais rêves de vivre en harmonie mais ils ont refusés ! »
« Quelle noblesse dans tes intentions ! Les Nymphes peuvent être très fière de toi ! »
« Les Nymphes… mes créatrices » soupira le héros… « Je crois que elles n’ont pas la même visions… Pour elle les mauvais rêves sont trop dangereux, et essayer les convaincre de vivre en harmonie pourrait provoqué le chaos… »
« Phobos… »

Elyon ne savait pas trop quoi répondre face à ça… Alors au lieu de trouver une réponse correcte, elle s’approcha du héros et appuya ses lèvres contre les siennes. Phobos était comment dire bouche bée, il ne savait pas quoi dire, il ne comprenait même pas comment cela était arrivé ? Comment une fée comme elle avait pu s’intéresser à lui. Le voilà qu’il était redevenu à nouveau tout rouge comme une tomate.

« Euh… Hum… .////. »
« Allons ne me dit pas je t’intimide pas à ce point. »
« Disons je n’aurais jamais cru que une fée comme toi s’intéresse à moi… »
« Allons tu es le grand héros de la croisée et moi qu’une simple fée. »
« J’ai joué le jeu pour te faire Plaisir. Mais nous savons tous les deux tu n’es pas une simple fée ! »

Elyon avait du mal à comprendre, comment était-il au courant de son secret ? Après avoir continué la discussion, Phobos lui annonça que Betilla et ses sœurs lui avaient tout raconté à son propos. Au début elle grogna d’apprendre ça, fichus nymphes incapables de garder un secret ! Enfin ça expliquait pourquoi Phobos était si mal à l’aise. Mais bon le héros lui fit promettre de garder son grand secret. Malgré ça cela la nymphe se sentie perplexe et décida de s’en aller. Phobos ne la revue plus après cette soirée…

Il continua ainsi de faire ce qui savait le mieux faire, jouer les héros, en essayant d’oublier cette soirée. Alors qu’il fessait son boulot il dû sauvé un Ptizêtre qui se nonma Ales Mansay. Ales Mansay était un ptizêtre pas très aimé par les autres car il n’était pas très doué en magie. Mais par contre il était très intelligent et avait sûrement été enlevé pour son incroyable capacité scientifique. Après Phobos est sauvé Ales les deux personnes devenu très proches.
Quelques mois après les derniers évènements, les choses s’étaient calmées dans la croisée, la danger semblait moins présent. Sous une nuit de pleine lune : Phobos se trouvait chez lui, jouant de la guitare en fixant le ciel étoilé d’un air rêveur.

« J’ignorais tu jouais si bien la guitare. » Fit une voix familière.

Phobos tourna la tête, et à sa plus grande surprise, Elyon se trouvait devant lui. Elle qui était partie sans rien dire… Pourquoi était-elle revenue cette nuit. Le héros s’était arrêter de jouer de son instrument, mais pendant un petit instant, il décida de ignorée la nymphe et continua de jouer comme si la jeune fille n’était pas là. Oh la Nymphe ne se fessait pas d’illusion elle savait ce n’était pas en revenant comme ça que elle se ferrait excusée pour son comportement lors de la fête.

« Très bien Phobos, je m’attendais pas tu me pardonne… Je suis quand même venu m’excusée d’être partir ainsi. Je crois j’avais peur… J’ai toujours rêver de vivre une vie simple, comme les Glutes… Quand j’ai su tu connaissais mon secret j’ai compris pourquoi je t’impressionnais... Je voulais simplement tu me vois comme une banal fée… »
« Je me fous pas mal tu sois la reine des nymphe, j’étais intimidé car je trouve jolie, incroyable, et je t’aime tout simplement. »
« J’ai mis du temps à comprendre effectivement… Je suis revenue ce soir… Car je t’aime… »

Phobos fut un peu plus calme, mais resta hésitant, cette nymphe lui avait brisé son cœur. Enfin Elyon ne s’attendait à rien, alors elle se mit à discuter simplement pour essayer briser la glace. Cela ne fut pas des plus simples mais quelques semaines après, Phobos était de nouveau prêt à la pardonner et lui donne une nouvelle chance… Enfin elle avait surtout la chance que ses sentiments envers elle n’avait jamais disparut, bien qu’il aurait bien aimé à l’époque. Ainsi ils vécurent heureux et ures un seul enfant !



Chapitre 2 : Rayman


Phobos et Elyon se mirent à vivre ensemble, de leurs union naissaient un petit garçon. Il ressemblait beaucoup à Phobos il était tout démembré comme lui, il avait les yeux violet de sa mère, et les cheveux blond comme ses deux parents. Son père lui avait donné le nom de « Rayman » Un nom qu’on pouvait dire original. Elyon ne s’en opposa pas trouvant l’idée d’appeler son fils « Rayman » assez rigolo. Ales devenu quant à lui le parrain du jeune garçon.

Rayman était un enfant disons bien aimé par ses deux parents. Surtout Phobos, le fait d’avoir un enfant lui fessait oublier ses soucis de héros. Car oui son devoir de héros lui pesait toujours lourd sur sa conscience. Malgré l’amour que donnait Phobos, celui-ci n’était pas un papa poule comme on pourrait le croire, il était autoritaire, et savait se faire respecter par son fils. Quand il fessait une bêtise. Elyon était une jeune mère adore et qui était réussi à faire preuve de patience avec lui.

Elyon et Phobos vivaient dans un lieu éloigné et personne n’était au courant pour le couple, et pour leur enfant. Premièrement car la Nymphe n’était pas genre à se montrer, et cela arrangea également Phobos, il n’avait pas très envi que on connaît sa vie plus intimes.

Bref pour Phobos et sa famille c’était la belle vie ! Rayman grandit et s’épanouis comme tous les enfants de son âge, tout aurait dû rester parfait… Mais malheureusement ce ne fut point le cas. Vous vous rappelez quand j’ai dit les mauvais rêves s’étaient calmé et avait laisser la croisée tranquille, et bien cela n’était que une passe…

Les cauchemars étaient revenu, et encore plus fort, puissant et plus dangereux que jamais ! Juste qu’ici Phobos réussit à calmer les attaques des mauvais rêves, mais cette fois-ci les belles paroles du héros ne calmèrent pas les ardeurs des mauvais rêves. Ainsi la bataille devenait de plus en plus rude et dangereux… Le héros commençait petit à petit perde le contrôle de la situation. Les créatrices de la créature de lumière étaient mécontentes de son boulot. Surtout que celui-ci commençait à risquer sa vie bêtement.

« Phobos ! Si ça continue ainsi les mauvais rêves vont prendre le contrôle de la Croisée… » S’exprima Betilla.
« Je gère parfaitement la situation, et il est hors de question je fasse tue les mauvais rêves pour les faire fuir ! »
« Tu n’as pas guère le choix ! » S’enerva la nymphe.
« Vous avez beau être mes créatrices ! Je ne suis pas mon intrument, je suis le héros de la croisée, et je gérerais donc la situation comme je le sens » répondu le héros de manière mécontent.

La discussion ne s’arrêta pas là bien on contraire elle continua, dans la colère. Les nymphes devenaient de plus en plus autoritaires. Et Phobos refusait absolument de obéir, et puis il ne comprenait pas une chose, si la situation devenait si critique pourquoi ne pas appeler Polokus ? Bien sûr il avait déjà la réponse à cette question, car ce lâche avait abandonné son monde, laissant les autres se démerder, après avoir lui-même créé les mauvais rêves, créatures qui posaient actuellement problème. Aux yeux de Phobos : Polokus n’était un lâche qui avait laissé ses problèmes aux citoyens de la croisée. La situation devenait totalement critique que Phobos perdu le contrôle de ses paroles :

« Si vous voulez savoir qui est le vrai fautif ! C’est Polokus ! La croisée se porterait mieux si il n’était plus de ce monde ! » S’énerva-t-il.

Ah ce moment précis, Phobos savait qu’il n’avait pas à dire ça, au moins ses paroles réussit à calmer tout monde, les nymphes le fixa avec de grand yeux effrayé par ce qu’il venait de dire… Il savait le mieux c’était s’excusé, mais pourtant il n’en avait point envi car il pensait vraiment ce qui disait. Alors au lieu de ça il préféra partir et continua son rôle de défenseur de la croisée comme-ci cette discussion n’avait jamais eu lieu.

Un jour le héros était revenu en mal point chez lui, il était en fait presque à l’agonique, sa femme avait presque passé toute la soirée à le soigné avec sa magie aidé par la médecine de Ales… Rayman se trouvait au pied du lit, il n’avait que 4ans à l’époque et était encore jeune mais avait compris que son père se trouvait entre la vie et la mort.

« Papa… reste avec moi papa… » s’inquiéta le jeune enfant…
« Ales s’il te plait, occupe notre fils ! »

Ales s’exécuta et prit le jeune Rayman pour l’amener vers une autre pièce. Après cette soirée presque tragique, commença à créer de nombreuse tentions envers le couple. Bien que Elyon connaissait et approuvait le point vu de son mari sauf sur le fait que Polokus devrait mourir.  Elle n’approuva pas qu’il risque sa vie ainsi. Alors sur le coup elle appuya l’avis de Betilla et ses sœurs sur le fait qu’il devrait affronter les mauvais rêves et non essayé de les convaincre à vivre en harmonie. Pour Phobos c’était le comble, encore entendre ses créatrices dire cela, mais venant de sa femme c’était disons comme un coup couteau dans le cœur.

« Ecoute je comprends ton envie de vivre en harmonie entre les rêves et mauvais rêves ! Mais je m’inquiète pour toi! Si tu continues tu risques de perde la vie. Et notre fils commence à se posé un tas de question : dont la première est pourquoi son père est devenu si froid et si distant ?! »
« Alors quoi ?! Je devrais affronter de manière barbare chaques mauvais rêves ! Tu veux vraiment je devienne ce type d’homme ?! Me plier ce que m’ordonne les nymphes c’est comme devenir leur instrument et j’en ai pas envie. »
« Je veux juste notre vie redevienne un peu plus saine et équilibré. Et si tu veux tout savoir le type d’homme j’ai aimé je le retrouve plus en toi ! Et puis pense un peu à notre fils… »
« Arrête de toujours utilisé Rayman comme une excuse. Je fais tout pour qu’il vit dans un monde saint ! »
« Notre fils n’a pas besoin d’un héros mais d’un père ! »
« Hein tu devrais savoir mieux que tout monde que je suis le gardien de la croisée et joué les héros et mon job ! J’assume mon rôle comme je le dois comparer à certaine ! »
« Tu as le pouvoir de stopper tout ça ! Tu devrais t’en servir si tu assumes ton rôle comme tu le prétends ! »
« Ahaha tu crois ce genre de propos va me faire changer d’avis ! »
« Ecoute je ne vais pas tourner autour du pot, mais si tu continues de risquer ta vie, alors je partirai et j’emporterai notre fils avec nous. Il est hors de question que Rayman subit tout cela ! »
« Des menaces ! Tu oses me menacer ! Tu oserais même emporter notre fils ?! Crois-tu vraiment je te laisserai faire ! Fuis si tu as envie de fuir, tu l’as déjà bien fait il y a quelques années ! Mais je t’interdit d’emmener Rayman avec toi ! »

La discussion ou plutôt la dispute continua jusqu’à l’arrivé de Rayman dans la pièce, il fixa ses parents avec ses deux gros yeux globuleux, d’un regard intrigué, le jeune enfant cherchait à comprendre ce qui se passait ? Pour finir il se mit à pleurer, enfin plutôt à jouer la comédie pour ses parents oublie un moment ses soucis, et s’occupe de lui. Il était très jeune mais déjà très malin. Il savait que quand ça dégénère il suffisait qu’il pleure pour sa mère et son père oublient leurs soucis en s’occupant de lui.

Après cette sombre dispute, le couple avait décidé de faire comme-ci celle-ci n’avait jamais eu lieu, mais la relation entre les deux personnes devenait tendu et délicate. Un soir alors Phobos était partie faire son rôle de gardien. Elyon l’avait attendu comme d’habitude mais la fatigue le rattrapa. Au petit matin elle fut intriguée par le fait son mari ne soit toujours pas de retour.

Elle continua cela dit à attendre son retour, mais il ne semblait ne pas revenir, après quelques mois elle abandonna l’idée de le retrouvé, et s’était mise en tête que le pire était arrivé… Elyon décida de partir avec son fils dans forêt impériale et se mit à vivre une vie plus paisible et calme… Mais comment expliqué à un jeune enfant que son père est mort ? Elyon n’avait jamais pu trouver les mots, et chaque soir Rayman veillait à la fenêtre pour voir si son père reviendrait…


Chapitre 3 : Mister Dark


Cela fessait désormais plus de un an que Phobos avait disparu, et tout monde le considérait pour mort. Rayman n’attendait même plus son retour, il n’avait jamais eu d’explication de sa mère, mais il semblait avoir compris ce qui c’était passer. Quant à Elyon elle l’avait caché à l’époque à Elyon mais elle venait d’accoucher d’une petite fille, oui la nymphe était enceinte depuis bien longtemps et c’est pour cela qu’elle s’emballait… Elle voulut le dire à Phobos à l’époque mais n’en avait pas trouvé le courage. Bref la petite fille se retrouva être une petite fille aux cheveux violet, Elyon lui donna le prénom de Ly.

Elyon et ses enfants vivaient une vie assez tranquille, mais la nymphe ressentie comme un manque, un vide dans le cœur, la vie n’était plus des toutes pareilles. Elle se força cela dit d’être une bonne mère, d’ailleurs heureusement que elle avait encore ses deux-là, sinon elle aurait sûrement sombré dans une grande dépression.

Un soir (oui encore), la jeune nymphe était partie au lit après avoir bercé ses deux enfants, alors la nuit se promettait d’être tranquille, les choses ne se passait pas toujours comme prévu. Ce soir-là, une ordre de cauchemars pénétra la maison, et commença à menacer la reine des Nymphes. Ses les pleures de la fille Ly qui réveilla Elyon et qui la prévenu du danger. Son réveil fut comment dire horrifiant. Voir un ordre de cauchemars sur son lit. Elyon ne savait pas trop quoi faire.  Alors les mauvais-rêves s’apprêtaient à attaquer la fée. Mais une voix les arrêtait

« Stop je vous interdit de lui faire quoi ce soit pour le moment ! » Ordonna un homme imposant.

Cela réveilla également Rayman qui se trouvait dans sa chambre, il put voir toute la scène par le trou serrure. Que se passait-il ? Quel était ses créatures ? Est-ce que ses hommes étaient ceux qui avaient tué leur père ? Trop question sans réponse… Rayman continua donc à observer la scène, et se demanda s’il devait faire quelque chose ?

Elyon aussi resta inquiète, la seule chose qu’elle avait réussi à faire, était de prendre son bébé pour la protéger et essayer de calmer ses pleurs. Au début elle pensait faire face aux cauchemars qui avaient mis un terme à la vie de son mari. Mais en regardant plus prêt l’homme noir elle comprit que ce n’était pas le cas.

« Phobos ! »

En réalisant cela, elle se mit à trembler… Elle ne comprenait vraiment pas ce qui se passait, et lui non plus d’ailleurs, en voyant le bébé dans ses bras, il crut que celle-ci l’avait trompé. Enfin bon ce n’était que un détail c’était lui qui avait fui après tout. Phobos lâcha un petit rire sournois avant de répondre à la jeune femme.

« Phobos, je te félicite pour m’avoir reconnu, mais sache-le que Phobos est mort, l’homme que tu as en face s’appelle désormais Mister Dark, grand seigneur des mauvais rêves ! »

Elyon de peur serra fort sa petite fille, ne comprenant ou Phobos voulait en venir ? Mister Dark ? Seigneur des mauvais rêves ? Elle avait du mal à comprendre tout cela, elle savait que son mari s’était perdu en chemin mais à ce point-là ? Elle avait franchement du mal à y croire.

« Seigneur des mauvais-rêves ? Mais qu’est que cela signifie ? »
« Huhu, je ne pouvais calmer l’ardeur des mauvais-rêve alors je les ai proposé de les guider, et je leur ai promis la croisée sur un plateau d’argent ! »

Elyon avait les larmes aux yeux, malgré tout qui c’était passé entre eux, malgré les nombreux bas. Elyon était resté amoureuse de Phobos et le voir changer ainsi la terrifia au début elle essaya de supplier Phobos de redevenir lui-même, d’arrêter tout ça, pour enfin lui demandé ce qu’il était venu faire ici ?

« Pour Phobos soit officiellement mort, je dois éliminer tout son passé ! Tu es de trop dans ce nouveau monde que je compte batir, je n’ai pas envie de t’entendre gémir, et te plaindre »

Ses paroles était claire non ? Il voulait se débarrasser d’elle et ses enfants… Comment ? Comment ? Avait-il put changer à ce point. Il y a un ans de cela il n’osait même pas blesser un cauchemar, et voilà que aujourd’hui il est prêt à supprimer toute sa famille ? Quel était son vrai but ? Elyon était prête à subir son sort, en abandonnant tout espoir quand son fils aîné décida de la protéger.

« Je t’interdit de faire du mal à maman méchant ! » s’écria le gamin.

Mister Dark ne craignait pas grand-chose de Rayman, bien que à l’époque il était vrai que le père lui avait apris quelques petites techniques défensive, mais il ne resta que un simple gamin haut comme trois pommes qui n’a que cinq ans ! Il n’était pas de taille contre la puissance de Mister Dark !

Rayman réussit quand même à protéger sa mère, en se prenant le coup qui lui était destiné, cela le tua presque, le gosse se trouvait maintenant entre la vie et la mort… Mais le geste héroïque de son fils rendu espoir à la nymphe. Après tout elle était Elyon Reine des Nymphes, la plus puissante ! Et il était hors de question de laisser Phobos tuer ses enfants… Bien que pour Rayman il était peut-être déjà trop tard ?
Ainsi le combat fit rage entre Phobos et Elyon, mais il semblera que celui-ci soit devenu un être d’une grande puissance, et Elyon perdu très vite l’avantage. Dans un dernier geste héroïque, elle utilisa ses capacité magique pour téléporter ses enfant loin d’elle, en même temps elle utilisa ses dernier dont pour effacer toute trace de leur mémoires à Rayman et Ly ainsi les deux frère et sœur oublièrent tout qui était lié à leurs naissance sauf leur identité.

« Bien joué, mais ne crois pas cela les protégera ! » Affirma Mister Dark avant de donner le coup grâce à Elyon.

Elyon avait envoyé sa fille Ly, là où vivaient toutes les autres fées, dans les conciles des fées. Elle fut accepté et accueillit sans exception et devenu plus tard une fée aux pouvoirs très puissant. Quand à Rayman Elyon n’avait décidé de lieu vraiment précis pour lui, ne savant pas trop l’envoyé en fait… Elle espérait par contre que elle survive à l’attaque de Phobos… Enfin seul l’avenir le dira.

Rayman fut retrouvé par des pêcheurs lors d’un jour d’orages. Les créatures qui l’avaient retrouvé se demandait si celui-ci était mort ou vivant ? Mais le jeune garçon ouvrit les yeux… et semblait réclamé de l’aide. Ne savant pas trop quoi faire les pêcheurs emmenèrent leur trouvaille dans un laboratoire réputé. Là il fut soigné avant de subir de très nombreuses expériences.

Le démembré subit de nombreux expériences qui dura pendant des années, mais aucun expériences donna des résultats concret personne ne savait dire d’où venait cette créature, et si en fait elle venait vraiment de leur monde ? Si c’était un mauvais-rêve ou pas ?

***

Pendant ce temps les choses allait mal dans la croisée des rêves, depuis Elyon avait disparu, les Nymphes se sentaient dépité, cherchant à comprendre qui avait pu faire ce crime odieux ? Finalement le responsable décida se présenter à Betilla. Mister Dark était en fait venu pour voler le protoon, voulant s’en servir pour en finir avec la croisée des Rêves. Betilla lutta contre Mister Dark comme possible mais sa faible magie était insuffisante pour contrer celle de Mister Dark finalement il vola la protoon. Tout semblait perdu.

Mais quelqu’un connaissait peut-être un héros capable de lutter contre cette nouvelle menace. Cet homme on le nommait le Magicien : en fait le Magicien n’était rien d’autre qu’Ales Mansay, quand il apprit la mort de Phobos et du reste de sa famille il décida de changer d’identité pour devenir le magicien. Mais celui-ci savait que Rayman était incarcérer dans un laboratoire. Il était peut-être temps que le jeune fils de Phobos prenne son destin en main ! Le magicien savait que les scientifique qui travaillaient sur Rayman ne le libérerais jamais, alors au lieu ça, il appâta quelques cauchemars pour attaquer le laboratoire. Cela marcha assez bien, en moins d’une heure le laboratoire était détruit. Si Rayman était le digne fils de son père il survivra de cet assaut !


Chapitre 4 : Une lueur d’espoir


Le monde vivait dans un véritable chaos… Pour les citoyens ils ne restaient plus deux solutions : accepté la situation et vivre avec, ou bien essayer la fuir. Certains avaient choisi de prendre les deux solutions. D’ailleurs c’est de ces gens-là qu’on va parler. Les scientifiques qui étudiaient Rayman, connaissait la situation actuel et avait décidé de l’accepté, et pour cela de ne rien faire. Mais d’un autre point vu : ils fuyaient la situation en restant dans leur petit monde. Ils savaient que normalement les mauvais-rêves ne s’attaqueraient à leur laboratoire. Enfin c’est qu’ils croyaient…

Lors d’un jour totalement banal, ils furent attaqués par une horde de mauvais-rêves sortant de nulle part mettant le laboratoire en ruine. Et détruisant dans la même occasion la bulle de verre ou se trouvait endormit Rayman. Cela fessait dix ans, oui dix ans que Rayman était enfermer dans ce laboratoire et était le cobaye de nombreuses études. Mais lorsque sa bulle se brisa le démembré ouvrit les yeux.

Le réveil fut comment dire brutal, oui le démembré reprit à peine conscience que il remarqua une horde de créatures étranges voulant sa peau. Dans cette situation qu’une seule chose à faire, fuir ! Rayman alors commença une très longue course et pour sauver sa peau. Finalement le démembré décida de sauter dans un arbre pour s’y cacher. Heureusement ses sales créatures étaient comment dire très stupide ! Et continua à continuait à courir bêtement tout droit.

Une fois faussé compagnie, Rayman descendu de son perchoir. Et continua sa route… Il ne comprenait pas trop ce qu’il s’était passé, et surtout où se trouvait-il ? Ah première vu c’était une grande forêt… Mais il n’en savait pas plus. Il continua ainsi sa route mais celle-ci ne semblait pas si paisible que ça il y avait pleins de créatures étranges qui s’y cachait qu’est que cela signifie ? En fait qui était vraiment ses créatures ? Alors que le démembré réussit à endroit assez calme il décida de faire une pause quand soudain un flash étrange capta son intention, et d’un coup d’une magnifique femme aux long cheveux rouge lui apparut. Il ne sait pas si c’est grâce à son physique agréable mais le démembré lui fit facilement confiance.

« Euh… Bonjour… Je suis Betilla Nymphe de la forêt impérial ! »

Betilla était venu vers ce jeune homme en ressent comme une lueur d’espoir en lui, elle ignorait qui s’était mais ressentie en lui une âme de héros. Malgré ça elle était disons assez timide et ne savait pas comment abordé le héros.
« Euh… je suis Rayman » lui répondu le concerné.

Rayman ? Quel prénom original ? Mais la créature semblait amicale, après une longue discussion, Rayman réussit à récolter quelques informations sur le monde où il se trouvait désormais, et surtout que il se passait. Betilla finit par lui demandé son aide pour chasser les mauvais-rêves et reprendre le Protoon au terrible Mister Dark.

Personnellement Rayman n’était pas très emballer et même effrayé, mais il se senti concerné vu ce monde semblait être aussi le siens. Ainsi il accepta d’aidé le croisée. Betilla lui offrit en échange un pouvoir qui lui permit de lancer son poing. Pour sauver le monde, Rayman devrait parcourir celui-ci pour libérer tous les électoons qui s’étaient retrouvé enfermé. Et bien cette mission n’allait pas être du gâteau.

Ainsi Rayman se lança dans ce périlleux périple, il croisa de nombreux cauchemars qui durent affronter. Plus sa mission avançait plus celle-ci fut compliqué, et il tomba de plus en plus sur des adversaires de plus en plus redoutable. Mais Betilla était là pour l’aider, et plus il sauva de électoons, plus la nymphe récolta suffisamment d’énergie pour offrir de nouveaux pouvoir au héros.

Rayman commença petit à petit à devenir un symbole d’espoir pour le monde, les mauvais rêves commençaient à le craindre. Mais Mister Dark ne semblait pas plus impressionné que ça. L’homme en noir décida de capturé Betilla pour donner comme un investissement à Rayman. Mais cela motiva plus celui-ci à aller lui péter la gueule ! Ainsi après avoir sauvé tous les electoons, Rayman se rendu au château des gâteau (oui vous avez bien compris). Pour en finir avec Mister Dark.

La confrontation final approchait et inutile de dire que le cœur du démembré commençait à bâtir à plus du dix mille à l’heure. Le stress, la peur, la panique commençait à se mélanger dans ses sentiments. Ressentir tout cela au fond lui donnait cette impression d’être vivant ! Bien avant le combat final : Mister Dark lui vola sa capacité de lancer son poing.

Sans la compétence de lancer son poing : Rayman était aussi inutile qu’une tortue sur le dos. Après ça son ennemi l’enferma dans un cercle de flamme, le sort du héros semblait fichu, mais des électoons qu’ils avaient anciennement sauvé était venu pour lui rendre sa capacité d’attaque. Ainsi commença le vrai combat.

Ce fut un combat très dur, et bien Mister Dark se donna à fond, Rayman réussit à  avoir l’avantage, et alors que le démembré était prêt à donner le coup fatal, Mister Dark s’enfuyait laissant derrière lui le protoon. Rayman n’en revenait pas… Il avait réussi ! Il était convaincu que il allait y passer… Mais oui Rayman avait sauvé le Croisée !!!

***

Après sa défaite contre le démembré, Rayman s’enfuyait dans les montagnes de bleu de cette position il put voir les citoyens de la croisée fêté les exploits de leur nouveau héros. Mister Dark était ni déçu de sa défaite, mais on ne pouvait pas dire qu’il était très joyeux. Un petit homme bien connu par Mister Dark s’approcha du grand mauvais.

« Bon sang il m’a fallu du temps avant de comprendre c’était toi qui était cacher derrière Mister Dark ! »
« Ales, que viens-tu faire ici ? » S’intrigua le mage noir.
« Je suis plus Ales ! Je suis devenu le Magicien ! »
« Le magicien ? » ria Mister Dark intrigué par cette nouvelle identité. « Alors tu es devenu doué en magie. »

Le magicien répondu mécontent à cette remarque, non le magicien n’était pas devenu un bon magicien, et n’avait pas du tout évolué du tout dans ce domaine-là. Enfin voulant arrêter de parler de ce sujet humiliant, il décida de changer directement de sujet.

« Bref revenons à toi… Pourquoi as-tu volé le protoon ? J’avoue j’ai du mal à comprendre quel était ton but ? »
« Mon but ? Hum… Je voulais poussé un Guerrier au Cœur pur à retrouver les quatre masque de Polokus pour le faire revenir… »
« Oh et une fois Polokus tu aurais pu en finir avec lui ! Ce plan est parfait. Enfin presque… »
« Je n’aurais jamais cru que Rayman aurait été assez fort pour m’arrêter, j’ai été trop naïve… »
« Tu sais je pense pas tu aies besoin de Rayman pour trouver les masques ! » Fit remarqué le magicien.
« Hein… Je le croyais aussi, et j’ai même tuer l’un des quatre gardien, mais Polokus a ensorceler ses masques, et seul un guerrier au cœur pur est capable de briser ce sort. Je crains ne plus être ce genre de personne. » Soupira Mister Dark.
« Et Elyon… Sa disparition c’est de ta faute? »

Pendant plusieurs minutes il eut comme un grand silence ! Mister Dark poussa un grand soupire. Se rappelant du dernier soir où elle l’avait vu. Il se retenu même de pleurer. Après avoir repris ses esprit-il répondu sèchement comme-ci tout cela lui était totalement indifférent.

« Elle était une impasse dans mes plant, si je m’étais pas débarrasser d’elle, il m’aurait été impossible de volé le protoon, mais en l’éliminant les Nymphes ont été désorienter et prendre le contrôle de la croisée fut qu’un jeu d’enfant. »

Le magicien n’était pas dupe et connaissait son meilleur ami, malgré son ton sec, il savait que cela n’avait pas été simple pour lui. Mais par respect il ne préféra ne pas insister sur ce propos. Il avait compris de toute manière par ce geste horrible que Mister Dark était maintenant prêt à tour, pour se débarrasser  de Polokus.

***

Dans la croisée c’était la fête ! Grâce aux exploits de Rayman, tous les habitants de la croisée avait décidé de fêter l’évènement. Cela permis aux citoyens de se rapprocher, car oui en fait toute la race de la croisée restait beaucoup dans son coin. Les Ptizêtres restaient entre eux, ainsi les nymphes, les Glutes, etc. Mais cette fois-ci les citoyens s’étaient tous réunis, et réalisa que vivre mélanger était plus intéressant que vivre que avec les même têtes. Bien sûr à l’époque Phobos avait lui-même sauver le monde, et cela avait créé une fête, mais à l’époque les citoyens étaient encore trop timide pour se montré.

C’est dans cette fête que Rayman rencontra ce qui allait être son meilleur ami de toujours : Globox, un glute au cerveau non développé, il fessait toujours des choses incroyable et imprévisible ! Il était vraiment incroyable, la vie était tellement simple à ses côté, tout qui comptait pour lui c’est profité la vie à pleine dent, et mangeant ou en dormant. Il rencontra également Ly : Une fée incroyablement gentille, qui avait été impressionné par les exploits du démembré. Rayman était flatter, mais préférais que Ly la traite en tant que ami.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayman

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 16/08/2016

MessageSujet: Re: Rayman héros au coeur pur   Mer 17 Aoû - 20:07



Histoire

Chapitre 5 : YBCX-29


La croisée était plus vaste, et grande que on le croyait car elle s’étendait sur de nombreuse autres monde encore inconnu par les habitants du monde de Rayman. En fait Polokus avait créé de nombreux autre monde un peu comme voie lactée. Dans ses autres mondes se trouvait les Ptizêtres, les glutes, et les autres espèces, ou presque Polokus a volontairement décidé de pas donner vie à d’autres fées ou nymphes dans ses autres monde, mais il avait également réussit à contrôlé ses mauvais rêves, et donc ses mondes étaient moins en périls.

Dix ans avant Rayman sauve la Croisée, sur une planète aquatique, vivaient un peuple pacifique et très évolué au niveau technologie. Vivant dans une planète aquatique ils ont du s’adapté pour vivre, et pour cela ils créaient une cité aquatique dans une grande bulle en verre, une cité très bien protéger, ils avaient créé de nombreuse armes très poussée. Une reine dominait ce Royaume : Tétra elle était mariée à Triton, mais son mari n’avait aucune autorité sur le royaume. Seule Tétra en avait, c’était une reine autoritaire, à l’esprit fort qui donnait presque froid dans le dos. Elle ne montrait que ses vraies émotions avec son homme, ne voulant pas dévoilé ses faiblesses à son peuple.

Le peuple de Tétra étaient surement le seule au courant qu’ils aient d’autres mondes au-delà du leurs. Et la reine craignaient que un jour l’un de ses autres peuples viennent les attaqué, oui on pouvait dire c’était sa plus grande peur, alors un jour elle ordonna de créer une « armes ultime » capable de résister à l’envahisseur le plus robuste. Ainsi fut lancé le projet : YBCX-29.

Ce projet avait pour but de créer une armée de robot presque invincible qui serrait sous les ordres de la reine Tétra, ce projet mit énormément de temps à aboutir mais après six long mois le projet fut enfin présenté à la reine. Ingénieur en chef se présenta à la reine qui le fixait d’un regard autoritaire et froid, qui impressionnait le pauvre Ptizêtre qui se retenait de ne pas se faire dessus. Il prit son courage à deux mains et demanda d’apporter le projet YBCX-29. Un petit robot a l’allure ridicule et pitoyable fut présenté. Tétra le regardait d’un œil intrigué se demandant si l’ingénieur n’osait pas se moqué d’elle ?

« Qu’est que ça signifie quelle est cette petite merde ?! » Questionna la reine d’un ton sec et autoritaire.

La réaction de la jeune femme était totalement compréhensible quand on connaissait celle-ci et puis c’est vrai elle avait demandé une arme capable de résister à l’envahisseur et voilà que on lui présente un robot d’une taille et à l’allure médiocre. Le Ptizêtre reprit une grande bouffé d’air et repris pour mieux expliquer ce que on pourrait croire à un canular.

« Ceci madame est en fait le cœur du projet YBCX-29, ce petit robot que vous voyez contrôle une armes d’autres robot voyez-vous-même ! »

Il ordonna ensuite d’amener tous les autres robots, ceux-ci avait une allure beaucoup plus impressionnante et menaçant que le cœur du projet, mais la reine avait du mal à comprendre cette idée de créer un sois disant « cœur » qui contrôle le reste de l’armée c’est vrai la reine était capable de donner des ordres elle-même, et personnellement elle doutait pas mal sur cette idée… L’ingénieur expliqua alors la raison de ce « cœur »

« Et bien réfléchissez, il y a plus d’un millier de robot, donner un ordre à chaque robot serait trop long, alors il suffit de transmettre nos ordre à celui-ci et il ordonnera le reste à ses troupes. Cela nous permet d’agir vite et efficacement. »

L’ingénieur rajouta que ce petit robot était plus intelligent, et que si on ne pouvait pas lui donner d’ordre il agira en fonction de la situation. La reine doutait toujours, et en fait n’avait pas confiance en ce projet, malgré l’enthousiasme du Ptizêtre, alors le petit robot leva la main pour montrer qu’il voulait parler et s’approcha prêt de la reine.

« Je suis désolé de m’interposé, mais si je puis m’exprimer s’il vous plait. Jeune Reine je comprends votre inquiétude, je sais pourquoi j’ai pris vie, vous vous inquiétez pour la sécurité de votre peuple, étant chef et tous mes sbires, d’un point vu je peux comprendre votre souffrance. Si vous ne voulez pas votre royaume tombe entre de mauvaise main vous feriez mieux de me faire confiance ! »

Petit et ridicule, mais son ton froid, était vraiment effrayant, ainsi que son regard perçant, cela fit presque douter la reine, alors que elle était sur le point de donner son avis, l’ingénieur donna un argument de pointe.

« De plus si la situation devient hors de contrôle il suffira de détruire ce petit robot c’est pour cela que nous l’appelons le cœur. »

Ce détail fit frémir le petit robot, mais il ne laissa rien transparaitre, quand à la reine voyant l’enthousiasme de l’ingénieur, et décida de lui donner une petite chance, après tout inutile de gâcher six mois de travail pour rien. Ainsi elle autorisa un test de un mois.


Ainsi le projet YBCX-29 cacher aux yeux du peuple jusqu’à aujourd’hui fut exposé dans tout le royaume, toute suite l’ambiance devenait beaucoup plus froide dans le royaume. Pendant ce petit mois le cœur du projet qu’on surnomma par la suite Barbe-Tranchante à cause de sa petite barbe métallique et tranchante. Commença à se rapprocha de l’ingénieur qui lui avait donné vie, il put réaliser que le Ptizêtre avait peur de sa gouvernante et redoutait que elle demande de stopper le projet. Barbe-Tranchante savait cela arrivé et ne voulait même pas y penser, il refusait d’être déconnecter ! En se rapprochant de l’ingénieur il put lui volé les plants de sa créations et celle des autres robots !

Grâce à ses plants, Barbe-Tranchante réussit à créer d’autres robot, encore plus puissant et poussé que le précédent, il rendu également son armées plus intelligente car ceux-ci était incapable de rien sans son intervention. Et il avait besoin d’une armée fidèle qui savait quoi faire en cas pépins. Il concocta également d’autres armes, comme de grand navire, des obus à têtes chercheuse, et d’autres armes.

Le mois de test finit, l’ingénieur fut convoqué seul dans la salle du trône. Avant que le Ptizêtre eu le temps de dire quoi ce ça, la reine demanda de détruire Barbe-Tranchante et son armée.

« Mon choix était déjà tout fait, je voulais pas juste l’annoncer devant ce petit robot pathétique ! » S’exclama la reine.
« Ah bon et pourquoi ? je suis pourtant concerné non ! » s’invita le chef des robots.

Malgré l’intervention surprise du petit robot, Tétra essaya de ne pas perde la face devant lui, et répondu froidement au sbire.

« Bien vu tu es là et tu m’as entendu, tu sais désormais quel est ton destin ! »
« Ahaha et vous croyez je vais me laissez faire sans rien dire ? »

Tétra n’avait pas besoin d’en entendre plus, se souvenant de ce qui fallait faire si la situation devenait défectueuse. Elle prit ainsi son fidèle trident dans la main, fonça vers le petit sbire qui était seul pour lui.

Alors que elle était prête à lui bondir dessus, pour lui enfourché son arme de manière à le détruire totalement, l’amiral la stoppa dans son lancer, et fit venir quatre de ses plus loyaux sbires, tenant dans leurs mains deux belle et charmante filles qui avaient à peine entre 5ans à 6ans. Sur le coup Tétra ouvrit grand les yeux, et lâcha son arme…



Chapitre 6 : Invasion

« Ursula, Emma ! »

Ses deux filles étaient entre les mains de l’ennemi comment était-ce possible ? Quand comment ? Elle les avaient encore vus le matin… Et qui avait mis au courant cette merde que la reine avait deux filles ?! Le regard de la jeune reine toujours si confiant se changea, en un regard paniqué et effrayé. Barbe-Tranchante savait alors qu’il avait gagné !

« Vous étiez une belle et charmante reine, votre seule erreur, et d’avoir douté ! »

Tétra était furieuse et à la fois triste, elle ne trouvait rien à redire au petit robot qui venait de détruire sa vie en une fraction de seconde, car au fond il avait raison, elle avait douté, et cette erreur elle le paya aujourd’hui. Après cette total victoire, Barbe-Tranchante ordonna d’enfermer Tétra et sa famille, ainsi que l’ingénieur qui avait essayé de se faire oublier.

Ne voulant pas donner le dernier mot au sale sbire qui venait de tout détruire, et répliqua :

« Tu as pas encore gagné, mon peuple est fort et il te le prouvera. »

Les dires de la reine était effectivement vrai, Barbe-Tranchante et ses sbires eurent beaucoup mal à s’imposer, et à prendre le total contrôle du royaume, cela dit après cinq longue année de lutte acharnés, Barbe-Tranchante réussit à prendre le total contrôle du royaume. Malheureusement la guerre avait laissé de nombreuse séquelle et il y avait plus rien d’intéressant à détruire ou à volé, alors l’amiral décida de partie en quête de nouvelle contrées, laissant derrière eux toute la souffrance du peuple.

Depuis le départ de Barbe-Tranchante et ses sbires, Tétra et sa famille qui étaient très peut nourri lors de leurs enferment commençaient à mourir peu à peu de faim et soif, ils y avaient plus personnes pour s’occuper d’eux. Personne savait qu’ils étaient enfermés ici… Personne allait leur porter secourt…

Alors que Tétra, son mari et ses filles commençaient à mourir à petit feu, une lumière divine fit son apparition. Sur le coup la reine croyait qu’elle avait succombé et que elle était morte, mais ce n’était pas ça. Une femme aux longs cheveux blonds et aux yeux d’un violet profond fit son apparition. Elle avait deux belles longues ailes dans le dos… Pour Tétra elle était morte et cette femme était un ange mais ce n’était point le cas.

D’une puissance magie elle réussit à faire disparaitre barreau et chaine qui enferma la famille, et leur fit disparaitre la faim et soif leur redonnant toute leur vitalité et leurs énergies…

« Qui êtes-vous ? »
« Je m’appelle Elyon » répondu d’un léger sourire la reine des nymphe.

Grâce à son intervention, le royaume qui a été détruit par l’amiral Barbe-Tranchante réussit à se relever… Quel exploit et dire que tout semblait perdu. Tétra ne pourra jamais suffisamment remercier l’invention d’Elyon.

***

Pendant ce temps l’Amiral Barbe-Tranchante et son armée prit d’assaut d’autres planètes pacifique et les ruina tous une part une, réduisant le peuple en esclavage et pillant toutes les richesses. En même pas six années le monstre avait détruit plus d’une centaine pacifique et rien ne semblait le stopper dans sa lancé ! Jusqu’au jour où il arriva dans la croisée des rêves.

Un monde qui semblait tout aussi faible, et fragile que tous les autres mondes qu’ils avaient détruit, pourtant une grande résistance s’opposa à eux. Barbe-Tranchante n’avait jamais connu en onze années d’existence ! Ses sbires revenaient à moitié démolie, et d’autre ne revenait juste pas. D’après l’un de ses espions qu’il avait envoyé sur le champ de bataille, le chef de la résistance s’appelait Rayman !

Rayman ? Barbe-Tranchante ignorait qui il était vraiment, encore à quoi il ressemblait, qu’est qui le rendait si fort pour résister à ses assauts répéter, mais il n’avait pas besoin de le connaitre plus que ça pour le juger désormais comme son plus grand ennemi mortelle ! L’amiral le savait pout anéantir la résistance totalement il devait anéantir leur chef, leur pilier, celui qui leurs offrait l’espoir de survivre, bref Rayman !

AAAAAAH Rayman, Barbe-Tranchante avait été cherché le maximum d’informations sur lui, il savait son meilleur ami s’appelait Globox, certaine théorie fessait croire que le démembré était potentiellement amoureuse d’une certaine Ly... Ses deux personnes proche du héros fessait aussi appartenir à la résistance, ce qui rendu la situation compliqué. Ah l’époque les choses était plus simple, pour se débarrasser de Tétra, Barbe-Tranchante avait simplement enlevé ses deux petites filles adoré, et ainsi le tour est joué. Mais Rayman ne semblait posséder aucun lien de famille, personne et encore une fois les seules personnes qui lui était proche tenait également tête contre les sbires.

Barbe-Tranchante savait il ne gagnerait à l’aide de la force, il allait devoir trouvé une faille chez son ennemie, un point faible, quelque chose qui le forcera à se soumettre ! Oui il trouvera bien une solution tout monde possède des point faible, il suffit juste de les trouver !

L’amiral avait une façon très simple de piller chaque planète, il observait la planète visé pendant un ou deux jours, pour repérer les éléments qui pourrait être perturbateur, bien sûr il avait fait cela avec la Croisée des Rêves. Il n’avait jamais pensé que le héros démembré puisse lui posé problème, au lieu de ça, il craignait que les cinq grandes nymphes l’empêche de pilier le croisée, donc à son arrivé sur celle-ci lui et son armées s’étaient attaqué à Betilla et ses sœurs, les enfermant dans un lieu totalement inconnu par les habitant de la croisée.

Ainsi Betilla et ses sœurs étaient pour lui la solution de leur problème, elles possédaient d’après ses recherche le savoir du monde ! Il ne restait plus qu’à les faire parler. Pour le moment c’était leur seules prisonnière potentille !

Après une nouvelle défaite amère de ses sbires, Barbe-Tranchantes accompagné de ses plus puissant et dangereux sbires alla rendre visite à Betilla et ses sœurs, les forçant à les faire parler, pour que elle raconte tout que elle sache. Pour cela il menaça d’exécuter les pire torture : arrachage d’ailes, ou bien simplement de tuer l’une des sœurs, devant les yeux effrayé des autres qui la regarderait souffrir avant mourir. Barbe-Tranchante était prêt aux pires pour avoir réponses aux questions qui cherchaient.

Leurs menaces firent effets, car elles se mirent à lâcher tout qui pourrait intéresser ce sale nabot, ainsi elles se mirent à parler de Polokus le créateur de ce monde, qui pourrait revenir à l’aide des quatre masque. Mais surtout mais également le protoon : le cœur de ce monde. Elles expliquaient que le protoons contenait toute l’énergie de ce monde, et toutes les créatures magique avait besoin de ce élément pour contrôler la magie, et Rayman ne fessait pas exception à cette règle.

Voilà Barbe-Tranchante avait toutes les infos qui avaient besoin, maintenant que une question de temps, les nymphes se sentaient honteuse d’avoir donné autant d’infos, surtout que elles étaient normalement la grande gardienne de la croisée… Mais elle n’aurait jamais pu supporter l’amiral puisse tuer l’une d’entre elle.

Barbe-Tranchante mit quelques jours avant de réfléchir à un plant infaillible, il savait qu’il n’avait qu’une chance, et que si il échouait, cela causerait sa perde ! Et ça c’était absolument hors de question. Il allait montrer à ce démembré qui était le plus fort. Son plant était en fait assez simple, une équipe de sbires que nous allons appeler l’équipe A : allait attaquer quelques Ptizêtres de la croisée, pour attirer la résistance. Quant à l’équipe B : elle allait s’attaqué au conseil des fées, un lieu sacré, ou repose le protoon. Un plant certes simple mais efficasse.

Très vite la résistance tomba dans la piège, essayant de protéger des Ptizêtres qui se fessaient attaqué, ils eurent très vite l’avantage, quand soudain, le cœur du monde explosa. Très vite une sensation désagréable pénétra le héros, se sentant d’un coup très faible, il ne pouvait plus du tout lancer son poing, ou même donne un bête coup pied. La dernière chose que Rayman réussit à faire et d’encourager son meilleur ami de fuir. Celui-ci étant d’une nature très peureux, il ne laissa même pas le temps à Rayman de finir sa phrase qu’il se trouvait au moins à plus de cinquante mètre. Oh Rayman ne lui en voulait pas, il préférait le voir fuir et sauf que le voir entre les griffes de ses maudits robot pirates ! Le cœur du monde avait donc imploser, cela causa également la mort de tous les electoons qui étaient lié au protoon.

Barbe-Tranchante assista à la capture du démembré, ainsi les grand ennemis se rencontra pour la première fois. Ils étaient tous les deux surpris : Rayman se demandait comment ce nabot pouvait être derrière ce chaos, quand à Barbe-Tranchante il se demandait plus ou moins la même chose. Oui les deux s’attendaient vraiment à voir quelqu’un de plus imposant et dangereux.

« Vous obéissez à cette petite merde ?! » S’exclama en premier Rayman.
« C’est cette petite merde qui vient de détruire le cœur du monde, et qui vient de détruire la résistance » répliqua le concerné n’appréciant pas la remarque du héros.
« Donc tu infirmes tu es une petite merde ! » ricana Rayman ne voulant pas perde la face malgré la situation.

Barbe-Tranchante était d’un naturelle très colérique, mais réussit tout même à garder son calme, car il savait que peut-importe ce que disait Rayman, la vérité c’est le démembré avait perdu. Et rien cette petite pensé rendu notre amiral tout joyeux. Il s’approcha du démembré qui se trouvait genoux face à lui, il encrassa ensuite son infâme gros nez à terre avec sa jambe de bois, pour bien lui faire qu’il avait perdu !

« Je te tien Rayman! Tu seras bientôt le plus fidèle de mes esclaves! »

Le démembrer essaya de se débattre, mais ce fut sans espoir, alors il regarda l’amiral d’un regard de défi en rétorque.

« Ne te réjouis pas trop vite pas trop tôt Pirate! Je vais m’échapper et je te ferrai regretter d’être venu dans ce monde! »

Barbe-Tranchante ignora totalement cette remarque, le cœur du monde était détruit, même si il arrivait à s’enfuir ? Que comptait-il faire après ? Il n’avait plus aucun pouvoir ! Rayman fut envoyé dans le bateau mère, dans la plus grande et la plus protéger des cellules. Cette cellule possédait des barreaux électriques, si Rayman s’en approchait trop il avait de grande chance de mourir foudroyé.

Depuis la capture du héros, cela était facile de s’emparer de la liberté de chaque habitant de la croisée, ils y avaient de plus en plus de Ptizêtres captifs. Rayman quant à lui s’affaiblissait de jour en jour… Perdant petit à petit l’espoir de revoir la lumière un jour. Il ne voulait pas encore s’avouer totalement vaincu… Il refusait que tout se finisse ainsi. Mais plus le temps passait, plus les choses s’aggravaient plus Rayman y croyait.

Cela n’échappa à Barbe-Tranchante qui voyait son futur esclave s’affaiblir de jour en jour. Mais cela était encore insuffisant, Le démembré n’était pas encore prêt à accepter son sort. Il fallait être patient avec lui, malheureusement notre bon vieux robot ne l’était pas vraiment, mais pour Rayman il allait faire une petite exception, il lui avait tellement donné du fil à retord, que lâcher maintenant serrait débile. Il était prêt à perde tout le temps nécessaire si il fallait mais Rayman sera son plus fidèle esclave, et qui sait un jour il rejoindra même ses rangs, sa force de frappe n’était pas à mettre de côté. Si Rayman se battait de son côté il était sûr de devenir le plus grand des amiraux !

De là ou se trouvait enfermer Rayman, il pouvait entendre les plaintes et les gémissements des autres captifs. Qui réclamaient sans arrêt à boire ou à manger, cela devenait vraiment épuisant et insupportable à entendre. Rayman voulait leur crier « vos gueules » mais se retenu sachant que cela n’arrangerait rien à ses affaires.

« Tu n’es pas comme eux Rayman, tu n’es pas aussi faible ! Ton destin devrait se trouver ailleurs que dans cette cage. »

Depuis sa capture qui datais déjà de quelques mois, Rayman n’avait plus revu Barbe-Tranchante jusqu’à aujourd’hui, il se dressait devant sa cage… Rien que le voir l’enrageait. Que fessait-il ici ? Et que voulait-il dire ?

« Tu as raison, je devrais être en train de t’exploser la gueule ! »

Barbe-Tranchante ricana, s’attendant à une telle réaction, il ne réagissait plus comme le premier jour, ou malgré la situation il gardait la tête haute, en fait il ne savait plus quoi dire, il espérait juste être libre.

« Dis-moi Rayman? Pourquoi tu veux aider ses gens que tu trouves actuellement insupportable. Si tu veux je peux les faire taire. »
« »

C’est bien la première fois, que Rayman ne savait pas quoi dire, il pourrait crier « dégage » mais il savait cela servirait à rien, à part donner raison au sbire. La vérité c’est qu’une quelconque manière c’est qu’il avait raison… Barbe-Tranchante voyant l’état dépité de Rayman décida de le laisser voyant qu’il devait sûrement réfléchir à ce que venait dire le robot pirate. Il ordonna à ses sbires, de faire taire tous ses prisonniers. Et pour Rayman ce grand silence fessait un grand bien… Mais il ne devait pas abandonner…

Plus les jours passaient plus les visite de l’amiral était fréquente, à chaque fois il en rajouta une couche, mettant le doute dans l’esprit de Rayman… Il devenait de plus en plus en plus perdu et ne savait vraiment quoi faire, puis un jour Barbe-Tranchante lui annonça ce qu’il savait à propos du démembré, cela anéantis celui-ci.

« Je vois pas pourquoi tu cherches à protéger ce monde ? Enfin j’ai récolté pas mal d’information à ton propos, mais je n’ai trouvé aucun lien famille, tu protège un monde qui n’est pas le tiens ! »



Chapitre 7 : Le retour de Polokus


Depuis la destruction du cœur, suivit de la capture de Rayman, la résistance n’était plus. A croire la victoire était total pour l’ennemie. Plus les jours passait, plus il y avait de plus en plus de prisonnier, la croisée qui est normalement un lieu réputé pour ses vaste forêt doré de lumière, était aujourd’hui engloutie par les ténèbres. Les gens avaient finit pas perde espoir. Ly était encore aujourd’hui la seule à croire que le monde pouvait être sauvé. Elle essayait malgré le manque d’énergie de créer une lums bleu, une lums capable de rendre ses pouvoirs au démembré. Malgré ses compétences de magique très expérimenté elle n’y arrivait pas. La destruction du cœur avait vraiment affaiblit les capacités de celle-ci… Malgré ça elle essayait et essayait sans arrêt. Cela attira l’attention d’une personne qui voyant la fée perde espoir après ses nombreux échec se présenta à elle. L’homme qui se dressait devant elle était loin d’être un inconnu.

« Vous ?! » S’exclama la fée en voyant celui-ci arrivé.

Elle le fixa d’un air mécontent et méfiant, fronçant les sourcils, cela ne fit rire que la personne qui se trouvait face à elle. Cette attitude était disons assez attendu par le jeune homme en manteau noir, oui l’homme qui se dressait devant Ly était tout simplement Mister Dark !

« Tu sembles pas très heureuse de me voir jeune fée! » Ricana Mister Dark.
« Qui le serrais ?! »

Mister Dark ignora cette remarque, et dressa ensuite sa main devant elle, devant les yeux de la jeune fée, l’homme en noir fit apparaitre une lums d’argent. Le regard de la fée se changea directement, elle était surprise ? Comment ? Seul les fées on ce pouvoir ? Et lui il y arrive en un tour de main comme ci il ne ressentait aucune faiblesse de la part de la destruction du cœur.

« Ce n’est pas que tu désirais fée ?! »
« Pourquoi m’offrir cela ? Comment puis-je savoir si oui ou non ce n’est pas un piège ? »
« Ce monde m’appartient ! Et il est hors de question je laisse ses maudit robots pirates le détruire ! »

L’intonation prit par Mister Dark ne plaisait pas vraiment la fée, mais dans cette histoire elle n’avait pas réellement le choix de lui faire confiance non ? De la situation ne pouvait pas réellement empirer…

« Ne gâche pas cette chance que je te donne ! Mais tu sais tout comme moi que Rayman n’est pas assez puissant pour rétablir l’équilibre du monde, si tu désires vraiment le sauvé, il faudra tu aides ce guerrier de lumière à retrouver quelqu’un ! Je pense que j’ai pas besoin d’en dire plus ! »

Sur ses dernières paroles Mister Dark disparut par enchantement, incroyable il ne semblait pas du tout souffrir du manque d’énergie de ce monde, ou bien il cachait bien son jeu ? La lums d’argent dans les mains de Ly, la fée repensa aux dernières paroles de Mister Dark, ainsi ce monstre connaissait Polokus, et plus encore il savait comment le faire revenir ? Comment as-t-il put acquérir de tel informations ? En tout cas il était clair que Mister Dark soutenais la fée à aider Rayman à retrouver les quatre masque fessant revenir Polokus sur terre ! Il avait sûrement raison, c’était le seul moyen de sauver ce monde des griffes des pirates.

Bon il ne restait plus que à livrer cette lums d’argent à Rayman, plus facile à dire que à faire comme on dit n’oublions pas que le héros est enfermer dans la bateau amiral, et dans la prison la mieux gardé et sécurisé.

Le plus simple était d’amener une personne dans cette prison une personne en qui en se douterai rien, et Ly savait parfaitement qui serrait cet heureux élu ! Globox ! Cela vous étonne ? Depuis que Rayman a été capturé, elle n’a pas arrêté de le surveiller, enfin de l’observer grâce à son pouvoir télépathique, sûrement la seule capacité que elle savait encore bien utiliser aujourd’hui. Elle avait pu voir les tortures que Barbe-Tranchante fessait subir au héros, comment il essayait de le mettre dans le doute.

Oh mais elle n’avait pas que observer le héros, grâce à son don, mais aussi l’amiral Barbe-Tranchante ! Il était convaincu que s’il enfermait Globox dans la même prison que Rayman, cela serrait pour le héros le coup de grâce. Oui Globox étant le meilleur ami de Rayman, Barbe-Tranchante était convaincu que si Rayman voyait son meilleur mourir de faim et soif son meilleur ami, cela le détruirait totalement. Il était donc certain que si les pirates arrivaient à enfermer Globox ils l’enfermeraient dans la même prison que Rayman.

« Oh mais aller Globox ! Si tu arrives ce coup génie, tu seras un vrai héros! »

Ly essaya de convaincre l’ami peureux de Rayman ce n’était pas des plus simple, il avait vraiment la trouille de subir les pires tortures, ou d’autre horreur. Mais d’un côté le glute pensa à ses enfants et sa femme, si il avait moyen de faire quelque chose pour sauver ce monde pour sa famille alors il le ferait. Il ne voulait ses enfants grandit en devenant des esclaves ! C’était hors de question. Ainsi il accepta donc la requête de la fée.

Se faire capturé était qu’un tour d’enfant, Globox commença à créer le bordel grâce à son chant qui fait pleuvoir, un chant qui était craint par les nombreux sbires, car leur technologie n’était pas toujours résistante à l’eau. Ainsi après avoir fait plusieurs fois sa danse de la pluie détruisant des armes des robots, il se fit repérer et enlever.

Voilà une bonne prise ! Depuis la capture de Rayman, il avait essayé de s’en prendre à Globox, mais sans espoir, ce glute était un pro de la fuite ! Jusqu’à aujourd’hui. Ainsi il fut capturé, et emmener comme l’avait prédit Ly dans la même cellule que Rayman.


Wha pour Rayman voir son meilleur ici était comme un choc, il était à la fois très heureux, mais d’un autre côté il était vraiment mal de voir celui-ci enfermé, et encore plus fautif de n’avoir rien pu faire contre la menace actuelle. Puis Globox lui annonça la bonne nouvelle : qu’il avait été envoyé par Ly pour lui offrir un petit cadeau et ainsi lui donna la lums d’argent qui était profondément caché dans sa gorge.

Grâce à cette Lums d’argent, Rayman put retrouver une partie de sa puissance, et lui permis donc à s’enfuir ! Malheureusement la lums donné n’était pas assez puissance pour rendre tout son potentiel au héros, et il est restait assez faible, bien trop faible pour chasser les robots pirates. Lors de la fuite, il perdu aussi de vu son meilleur ami qui furent séparer. Rayman resta tout même concentré sur sa mission et devait avant tout retrouvé Ly pour retrouver plus de pouvoirs !

La disparition de Rayman, se fit vite savoir, et la première crainte de Barbe-Tranchante était que celui-ci se mette à la recherche des quatre masques pour faire revenir Polokus sur terre, si Rayman réussissait c’était finit de lui ! Comment ?! Comment est-ce possible ? Barbe-Tranchante se retenait de ne pas enrager ! Heureusement il y avait du bon, la destruction du cœur avait corrompu l’un des gardiens des masques, cela allait sûrement rendre la quête du héros plus dur.

Rayman quant à lui, avait réussi à retrouver Ly qui avait été emprisonné, depuis le héros avait fugué un petit espoir était revenu, et l’énergie semblait se faire moins timide, ainsi Ly put lui offrir un nouveau pouvoir. Mais elle expliqua ensuite, que la seule solution pour sauver le monde était de trouver quatre masques pour faire revenir Polokus. D’après les dires de la fée, il était l’esprit du monde, et son pouvoir était immense il était assez puissant pour détruire tous les robots pirates !

Cela semblait un peu complexe mais faisable, le héros se mit donc en quêtes des quatre masques, et affronta donc trois gardiens pour les obtenir, oui étrangement il y en avait que trois, n’oublions dans le passé, Mister Dark avait tué l’un d’eux, bien tout monde semblait ignoré ce détail pourtant crucial. Durant Rayman retrouva également les 1000 lums constituant le cœur du monde, et grâce à cela il put obtenir la sagesse et le savoir ultime du monde !

Plus Rayman retrouvait les masque plus l’amiral enrageait, comprenant petit à petit sa défaite arrivé, il devenait de plus en plus colérique et menaçant, puis qui arriva, arriva ! Rayman réunis les quatre masque et Polokus revenu sur le monde ! De sa grande puissance il détruit tous les robots pirates présents sur terre, malheureusement pour qui était de Barbe-Tranchante cela lui était impossible, car dans les cieux il était aussi faible qu’un nouveau-né.

Ainsi pour le grand plaisir de Rayman, il fut chargé de s’occuper de Barbe-Tranchante pour rendre la victoire totale. L’amiral ne se laissa pas faire, et acheta une arme puissante capable de tuer Rayman enfin c’est qui croyait. Mais il échoua dans sa tentative, et Rayman réussit à faire fuir l’amiral.

Oui il avait malheureusement fuit, avant sa dernière heure arrive, personne ne sait ce qu’il est devenu depuis, mais il n’a plus jamais embêté la Croisée des rêves. Une fête bien méritée fut réalisé en l’honneur des exploits du héros. Une fête ou le démembré dévoila ses sentiments pour Ly. Malheureusement pour lui ce n’était point réciproque. Ly aussi étrange que ça, le voyait plus comme un frère que comme un petit ami.

Polokus quand à lui sa mission finit, il savait qu’il aurait pu repartir, mais avait aussi compris que en se détachant de son monde, il a failli y causé sa perde. Rayman avait certes réussit à le ramener mais cela était fallu de peu. Cela ne serait jamais arrivé, si Polokus avait décidé de se détacher du monde. Entre les mauvais rêves et ça Polokus avait l’impression d’être le dieu le plus nul de ce monde, enfin, le monde était sauf !



Chapitre 8 : Origine ?


Rayman était déjà un grand héros depuis sa confrontation contre Mister Dark, mais depuis il était devenu bien plus que ça, il devint un symbole d’espoir pour tous les citoyens de la croisée. Certains disaient même de lui qu’il était l’élu des dieux pour sauver leur monde. Oui les gens avait tendance à un peut exagérer les choses. Mais cela flattait comment l’égo du jeune héros. Qui était devenu un peu orgueilleux depuis qu’il était considéré comme une légende vivante, enfin il resta tout même fidèle à lui-même, et ne changea pas vraiment enfin un peu mais c’est la maturité.

Les exploits héroïque n’effrayait pas malheureusement les mauvais rêves qui continuait toujours à s’attaqué à la croisée. Sans oublier l’invasion de Lums. Encore une histoire héroïque. André une lums noire avait essayé de s’emparer du cœur du monde, ou plutôt de changer l’énergie positive du cœur en énergie négatif. Le rendant plus fort, et toutes les autres créatures plus faible. Mais encore une fois Rayman sauva la situation, enfin il faut admettre que Globox l’avait bien aidé sur le coup en avalant André avant celui-ci touche au cœur du monde.

Ce fut une aventure pas certes facile, surtout qu’il croisa un adversaire de taille et vraiment très puissant Reflux, un Knaaren qu’André avait manipulé après s’être libérer du ventre (enfin du cerveau) de Globox. Un Knaaren est déjà une créature redoutable en temps normal, mais celui-ci était encore plus redoutable. Bien Rayman est gagné, il oubliera jamais ses horribles créatures qui hante encore ses rêves. Bah oui Rayman était peut-être devenu un héros redoutable il avait encore des peurs.

Encore une fois il en fallut de peu pour Rayman sauve la croisée, mais pour une fois pas de fête, tout monde avait l’habitude, puis le héros préférais dormir que fêter ses exploits. Oui il adorait dormir, on peut dire c’était sa passion, si dormir était une passion.

Enfin encore une fois la cœur du monde avait été menacer, comme-ci cela était la chose la plus simple, n’importe qui peut s’approché facilement du cœur, et à moins Rayman réagis à temps le monde court de grand danger. Même si aujourd’hui Polokus vit avec eux, il n’était pas capable de réparer toutes les erreurs de ce monde.

Les Nymphes, les Ptizêtres ainsi les electoons qui étaient revenus depuis le cœur c’était réincarner depuis le retour du cœur, se réunirent pour savoir quoi faire. Il était hors de revivre une situation aussi chaotique que à l’époque de Barbe-Tranchante. Après de longues réunions les principaux concernés décidait une chose : « Offrir le cœur du monde à Rayman ». Dit comme cela ça peut paraitre un peu flous et dingue, mais ce que voulait dire les personne par là c’est que en fait Rayman garderai avec lui le protoon qui contient l’énergie du cœur du monde. Cela dit cette décision qui semblait être la meilleure solution comportait quelques risques. Si Rayman mourrait avec le protoon, celui-ci risquait d’être détruire. Ou pire encore… De plus si le démembré possédait en lui des pensé néfaste ou mauvais, l’énergie positive qui circule dans le protoon pourrait se changer en énergie négatif. En gros si Rayman devenait officiellement le gardien du protoon, il deviendrait comme lié à lui. Cela avait aussi quelques avantage, comme rendre le héros plus puissant et il ne risquait plus de perde ses pouvoirs.

C’était difficile à trancher mais finalement en vue des actions héroïque du démembré, il décida de lui faire confiance. Ainsi Rayman fut convoqué, et on lui annonça donc la nouvelle. Le démembré ne savait pas si devait être honoré ou effrayé, et en fait il fut plus effrayé, sauvé le monde était devenu une habitude mais garder le protoon et devenir aussi puissant que un dieu ? Était une toute autre. Ne voulant décevoir personne il accepta. Rayman n’était pas devenu un vrai dieu, mais avec l’aide du protoon il pourra acquérir presque aussi égal à celle d’un dieu. Mais le démembré décida de utilisé que celui-ci que en cas critique.

Le héros ne semblait pas plus réjouie que ça de cette nouvelle, c’était le cas, depuis quelques jours le jeune héros semblait moins gaie et heureux que d’habitude, on croyait au début c’est parce que Ly l’avait rejeté mais cela n’avait rien avoir. Cela venait de l’Omniscient… Ah L’Omniscient c’était le savoir que avait acquis Rayman en recherchant les milles lums. Cela lui permis de répondre à toutes ses question sauf une… Ses origines.

Il est plus que normal que un moment ou un autre le démembré se pose des questions sur ses origines inconnu. Il savait que pendant très longtemps il avait été enfermé dans un laboratoire où il fut étudié, et d’ailleurs ses études n’avaient servi absolument à rien. Grâce à l’Omniscient il apprit que Polokus avait créé toutes les créatures de ce monde ainsi les mauvais rêves, tous ou presque Rayman fessait exception et on ignorait totalement comment le héros était venu dans la croisée. D’où les nombreuse légende qui disait qu’il était l’élu des dieux.

Rayman ne croyait pas du tout en cette pathétique théorie, pensant si c’était le cas, il s’en souviendrait d’être une telle personne. Et puis le démembré avait beau être fort, les dieux aurait sûrement pût faire un héros bien plus puissant que lui.

Ainsi débuta la période la plus sombre et creuse du héros. Il y avait à faire dans la croisée, plus aucuns mauvais rêves qui embêtaient la croisée. Et donc il était plus que normal Rayman s’interroge sans arrêts à propos de ses origines étrangères. Il se mit à interroger toute les habitants de la croisée, mais bien sûr aucun d’eux n’avait de réponse clair à lui donner, et on lui répondait très souvent que cela ne servait à rien chercher une réponse, qui comptait c’était maintenant. Il avait raison mais tout de même ça restait une énigme. Rayman dépité interrogea même son meilleur ami, qui le fixa d’un regard totalement débile qui démontrait bien qui ne comprenait rien à ce que lui disait Rayman. Pour finir il lui donna une gifle pensant Rayman était posséder par une créature extra-terrestre. Bon ce coup fit comprendre au héros que cela ne servait à rien de continué la discussion.

Plus le temps passait moins Rayman y pensait, enfin c’est qu’il fait croire à tout monde, mais il continue à s’interroger sans arrêt sur ce propos, en fessant croire à tout monde que il s’en fiche de pas savoir. C’est peut-être l’un et même le seul mensonge qui se fait à lui-même. Mais inutile de déprimé pour ça.



Epilogue : Earthbound


Grâce aux interventions héroïque du démembré, la Croisée vivait en paix. Rayman adorait ses amis et dormir, mais malgré cela quelque chose lui manquait, être un héros par exemple lui manquait... Depuis qu'il était devenu le grand gardien du Protoon plus rien ne se passait. Bien sûr c'était mieux ainsi, mais Rayman se sentait inutile. En plus comme il s'ennuyait il se posait encore plus de questions sur ses origines.

Un jour sans prévenir, Rayman décida de partir de la Croisée des Rêves pour se rendre vers un autre monde en demandant de l'aide aux Ptizêtres. Les Ptizêtres essayaient en premier de raisonner Rayman en lui disant si quittait la Croisée des Rêves il ne risquait ne plus jamais revenir, mais le démembré décidait de ne pas trop prendre ses paroles aux sérieux, sachant que les Ptizêtres mentaient. Bref finalement les Ptizêtres cédaient aux réclamation de Rayman et l'envoya en direction d'un autre monde, personne ne sait vraiment où ni à quoi il ressemble, ça sera de la pure découverte!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plum
Freeze Girl
Freeze Girl
avatar

Messages : 406
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: Rayman héros au coeur pur   Mer 17 Aoû - 21:12

Validé bien évidemment !

Bienvenue sur le forum miss et amuse toi bien :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rayman héros au coeur pur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rayman héros au coeur pur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earthbound :: Présentations :: Présentations des perso :: Présentations validés-
Sauter vers: